1institalastation
Fonctionnement,  Les ateliers autonomes

Les critères d’un atelier autonome?


Un atelier autonome doit avoir plusieurs critères. Mais lesquels?Voici les miens…


* Un atelier autonome a un objectif clair, explicite. Le matériel induit lui-même l’objectif de façon évidente pour favoriser l’autonomie.
* Un atelier autonome est stimulant : l’activité challenge l’enfant.
* Un atelier autonome ne comporte pas de double tâche.. Et ça c’est pas facile du tout 😉 C’est très important pour les tous petits….
* Un atelier autonome qui a une auto-correction : feedback, c’est juste le top, car l’enfant peut lui même se corriger ==> autonomie ( une fiche à l’arrière ou un feedback immédiat la pièce ne rentre pas)
* Un atelier autonome bien rangé dans une boite/ plateau propre, esthétique en bon état et complet… 
* Un atelier autonome sans décoration distrayante, sans plastique (le moins possible, ben oui c’est pas toujours possible, on fait comme on peut)
Mais alors comment faire au début? Trier vos classes et vous trouverez du matériel à utiliser pour l’autonomie ( puzzle, Légo, Kapla, Mémory carton épais, jeux de construction divers en bois, pâte à modeler, coloriages, mandalas, formes géométriques en métal, poinçonnage, perle en bois, pochoirs en métal, poupées russes, peinture, jeux de société, smart Games, activités pratiques, frise, Tangram en bois, matériel pour découper, tailler des crayons… )
Et soigner la présentation et vous aurez une belle base pour vous laisser… 

Et la phrase magique pour une classe en ordre 😉
« L’ordre génère l’ordre. Le désordre génère le désordre. »

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.